Link Search Menu Expand Document

2.4.7 Exemples


Plusieurs types de formations géologiques peuvent être paramétrisées par des géométries simples. Cette section donne quelques exemples.


Tube de lave

Les tubes de lave se forment lorsque des coulées de lave refroidissent et durcissent en surface, formant une coquille au-dessus de coulées de laves encore chaudes (Figure 1). Ces coulées peuvent laisser des cavités dans la lave après son refroidissement complet.

Drawing

Figure 1. Exemple d’un tube de lave. Source : USGS.

Un tube de lave crée donc un contraste de densité négatif avec la roche encaissante. On peut paramétriser un tube de lave comme un cylindre dont le pendage est $\alpha$, l’aire de la section est $A$ et la longueur est $L$ (Figure 2).

img

Figure 2. Schéma montrant une façon de paramétriser une cheminée bréchique.

Si on suppose que le rayon du cylindre est beaucoup plus petit que sa longueur, la composante verticale de l’anomalie gravimétrique $\Delta g_z$ du cylindre est [1] :

\[\begin{split} \Delta g_z &= \frac{GA\Delta\rho }{x'\sin\alpha} \Bigg\{\frac{x' + z'\cot\alpha}{(z'^2 \csc^2 \alpha +2x'z'\cot\alpha +x'^2)^{1/2}} - \\ &\quad \frac{x' + z'\cot\alpha + L\cos\alpha}{\left[(L + z'\csc\alpha)^2 + x'^2 + 2x'(L\cos\alpha + z'\cot\alpha)\right]^{1/2}} \Bigg\}, \end{split}\]

  • $z’ = z_0 - z$
  • $x’ = x - (x_0 + z’ \cot\alpha)$

représentent les distances identifiées sur la Figure 2 et $G$ est la constante gravitationnelle.

Tube vertical infini

Notez que quand $\alpha = 90^{\circ}$, alors $\sin\alpha = 1$, $\cos\alpha=0$, $\cot\alpha = 0$ et $\csc\alpha = 1$. L’équation se simplifie donc à

\[\Delta g_z = GA\Delta\rho \left\{\frac{1}{(z'^2 + x'^2)^{1/2}} - \frac{1}{\left[(L + z')^2 + x'^2 \right]^{1/2}} \right\} .\]

Et si $L \to \infty$, alors

\[\Delta g_z = GA\Delta\rho \left[\frac{1}{(z'^2 + x'^2)^{1/2}} \right] .\]

Sensibilité au pendage

La Figure 3 montre l’effet du pendange ($\alpha$) sur la réponse gravimétrique du cylindre. Les variables utilisées pour la simulation sont $x_0 = 50$ m, $z_0 = 10$ m, $A = \pi\times 10^2$ m$^2$, $L = 100$ m et $\Delta\rho = -3000$ kg/m$^3$.

svg

Figure 3. Effet du pendage du tube de lave sur sa réponse gravimétrique.

Faille normale

Supposons qu’une faille normale crée un déplacement vertical dans une unité de dolérite (Figure 3). L’unité de dolérite a une densité (3000 kg/m$^3$) qui est supérieure à celle de la roche sédimentaire (2600 kg/m$^3$).

img

Figure 4. Schéma d’une faille normale.

On peut approximer ce modèle comme la superposition de deux plaques minces semi infinies qui créent un contraste de densité $\Delta\rho = +1000$ kg/m$^3$ avec leur milieu encaissant. Si $t$ est l’épaisseur du sill, alors la réponse gravimétrique de la faille est

\[\begin{equation} \Delta g_z = 2Gt\Delta\rho \left[ \pi + \tan^{-1}\left(\frac{x'}{z_2'}\right) - \tan^{-1}\left(\frac{x'}{z_1'}\right) \right] , \end{equation}\]

où les distances $x’$, $z_1’$ et $z_2’$ sont identifiées sur la Figure 3.


Références

  1. Telford, W. M., Geldart, L. P., & Sheriff, R. E. (1990). Applied Geophysics. Cambridge : Cambridge University Press.

Retour en haut

© 2020-2021 Charles L. Bérubé
Polytechnique Montréal

Page last modified: May 4 2021 at 08:31 PM.